Supplément d’enquête : les sondages payés par l’Elysée et publiés par la presse : OpinionGate (10)

par l’Observatoire des sondages

Le rapport de la Cour des comptes du 16 juillet 2009 avait révélé que le Politoscope publié dans Le Figaro était payé par l’Elysée en mentionnant 15 autres cas sans plus de précision. La Cour avait entretenu le suspens. La liste des factures en conseils et études d’opinion payés par l’Elysée et adressée par le directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy, Christian Frémont, à la commission des finances de l’Assemblée Nationale accrédite l’idée selon laquelle d’autres sondages sont bien dans le même cas. On peut regretter cependant que la commission des finances n’est pas reçue les factures elles-mêmes comme elle est en droit de l’obtenir. En attendant, on relativisera donc les intentions de transparence proclamées par l’Elysée. Le journal Libération a tiré des conclusions de cette liste (cf. Libération des 5 et 6 octobre 2009). On peut encore ajouter quelques remarques supplémentaires sur certains sondages élyséens, et dire que d’autres suscitent des interrogations.

Concernant OpinionWay, il apparaît clairement que deux sondages au moins, en plus du Politoscope, ont été commandés et payés par la présidence de la République et publiés par Le Figaro, contredisant en cela les déclarations faites dans la presse par son Pdg Hugues Cazenave : « Tous les sondages réalisés par OpinionWay et publiés par Le Figaro et par LCI, absolument tous sans exception, ont été payés par Le Figaro et LCI et par personne d’autre » (cf. Interview pour le Post.fr 19 juillet 2009). Il s’agit de deux post-tests effectués, l’un en décembre 2007 et l’autre en décembre 2008, à la suite, chaque fois, des vœux télévisés de Nicolas Sarkozy, et destinés à en mesurer la réception par les personnes interrogées.

Si l’institut CSA, comme d’ailleurs BVA, ne fait plus partie pour l’année 2009, d’après la listes des factures, des fournisseurs de sondages de l’Elysée, il a réalisé en 2008 une enquête facturée 9 568€ et intitulé étude et impact de Toulon via CSA (facture datée du 27/10/2008). Or, Le Parisien du 27 septembre 2008 a publié un sondage effectué à la suite du discours tenu par Nicolas Sarkozy à Toulon et portant sur sa politique destinée à lutter contre la crise économique. Ce sondage selon les mots même du Parisien : « révèle que le président de la République est apparu, à Toulon, plutôt convaincant (44 %), mais que sa politique anticrise est loin de faire l’unanimité ». Difficile de ne pas établir un lien entre cette enquête et cette facture.

l’IFOP, quant à lui, a réalisé pour l’Elysée trois études, intitulées respectivement, études sur le mouvement de grève via IFOP (facture du 10/06/2008 montant 3 588€), études et analyses sur la réforme des institutions via IFOP (facture du 27/07/2008, montant 8 372€), et enfin étude et analyse sur le retour de la France dans l’Otan via IFOP (facture du 31/03/2009, montant 4 186 €). Trois sondages réalisés par ce même institut et publiés par la presse coïncident singulièrement avec ces trois factures. Un premier, a été publié par le quotidien gratuit Metro, le 23 mai 2008. 54 % des répondants considèrent favorablement les mesures gouvernementales destinées à assurer un service minimum pendant les grèves de transports. Un second, publié le 20 juillet 2008 par le JDD, établit qu’une très forte majorité de français (89%) est favorable aux propositions gouvernementales de réforme des institutions examinées par le Congrès réuni à Versailles. Un troisième enfin, relatif au retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN, approuvé par 58% des sondés, a été publié dans Paris-Match le 11 mars 2009. Difficile une fois encore de ne pas établir de correspondance entre les factures et ces sondages.

Plus généralement, les termes « enquêtes », « baromètres » et « questions d’actualité », qui reviennent à de nombreuses reprises sous les intitulés des factures sont suffisamment flous et imprécis pour rendre impossible l’identification, à première vue, d’une éventuelle publication dans la presse. Des enquêtes portant sur des questions d’actualités réalisées par des instituts de sondage, qui figurent sur le listing élyséen (BVA, CSA, IFOP, iSAMA) sont régulièrement publiées. S’il est impossible d’affirmer avec certitude que certaines de ces enquêtes ont été commanditées et financées par l’Elysée, une telle éventualité n’est pas à exclure, alors que les instituts pratiquent systématiquement le tronçonnage et le découplage d’enquêtes en sondages singuliers, limités souvent à une seule question. Cela signifie qu’une partie des résultats des baromètres et autres enquêtes ont pu servir à l’élaboration d’un ou plusieurs sondages publiés sous d’autres noms.

Quelques exemples

- La facture 2009-20 datée du 2 mars 2009 et intitulée études sur l’intervention présidentielle via opinion way (montant 14 352 €) peut fort bien correspondre à une partie du Politoscope-Le Figaro vague 20, publiée le 6/02/2009, et sous titrée « Impact de l’intervention de Nicolas Sarkozy ». Cette livraison du Politoscope contient en effet des questions et un verbatim relatif à l’intervention télévisée du jeudi 5/02/2009 de Nicolas Sarkozy.

- Le Parisien a publié le 25 février 2008 un sondage CSA intitulé « Réaction des Français à la proposition de Nicolas Sarkozy de confier à des élèves de CM2 la mémoire des enfants de la Shoah ». L’hypothèse d’une correspondance entre cette enquête et une ou des factures du listing transmis à la commission des finances et intitulées études et questions d’actualité via CSA, est loin d’être déraisonnable.

- Le listing élyséen comporte, pour 2008, plusieurs factures intitulées études et questions d’actualité via BVA. Le baromètre politique de BVA-Orange-L’Express- auquel est associé France Inter depuis janvier 2009, et qui portait, jusqu’en juillet 2008, le nom d’observatoire de la politique nationale contient une rubrique question d’actualité. L’Elysée, à l’instar du Politoscope d’Opinionway, payait-il, les questions d’actualité de BVA contenues dans ce baromètre, ou l’ensemble du baromètre ?

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :