OpinionWay, un institut en quête de crédibilité

https://i0.wp.com/l.liberation.fr/img/content/lg_libe.gif

Politiques 23/07/2009 à 06h51

OpinionWay, un institut en quête de crédibilité

    <!–

  • Blogguer cet article
  • –>

Fondé en 2000, OpinionWay apparaît fin 2006, dans le monde des sondages politiques. Son créneau : les enquêtes d’opinion par Internet, moins chères, même si certains mettent en cause leur fiabilité. Mais beaucoup d’observateurs doutent surtout de l’indépendance de l’institut. Selon un proche du dossier, en quête de sondages favorables pour leur candidat, l’entourage de Nicolas Sarkozy aurait jeté son dévolu en 2006 sur cette jeune structure. En 2007, son plus gros client «politique» aurait été l’UMP via Publifact, le cabinet de Patrick Buisson, ce que OpinionWay dément. Surtout, Patrick Buisson exigeait d’avoir la main sur les questions posées et sur l’«aléa» de l’ordre de 3 % qui permet d’améliorer dans le sens souhaité les résultats des enquêtes. Dans le même temps, OpinionWay a récupéré de gros clients : LCI et le Figaro (propriétés de Martin Bouygues et Serge Dassault, deux intimes de Nicolas Sarkozy) dès la fin 2006, puis TF1 pour la soirée des européennes de 2009, abandonnant leur partenaire traditionnel TNS Sofres. «Nous sommes tout simplement plus innovants, plus réactifs, plus fiables», se défend le président d’OpinionWay, Hugues Cazenave.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :